Liker ne veut pas dire aider

Une campagne de l’ONG Crisis Relief, symptomatique du problème engendré par les médias sociaux et par des campagnes comme celles de Invisible Children (sur Kony) en 2012.

Les ONG ont appris à maîtriser les réseaux sociaux et elles peuvent y faire passer des messages informatifs autant qu’incitatifs à l’aide, très facilement. Il semble qu’il y ait un effet retors à cette présence : les gens peuvent se contenter de « liker » pour satisfaire leur sentiment de solidarité.

Mais comme démontré ici : « liker ne veut pas dire aider ». Avoir pris conscience le temps de la présence sur un média online, ne change rien à la situation si cela ne se concrétise par un véritable geste dans la vie réelle.

facebook-twitter-engagement-virtuel-crises-humanitaires-volontariat

famille-besoin-aide-volontariat-don-pas-like

regard-aide-virtuelle-inefficace-don-volontariat-facebook-twitter-pinterest

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s