L’objet publicitaire : source de financement pour les associations humanitaires

[Article vu sur le Blog des objets publicitaires. Complément à mon mémoire en partie par approfondissement sur le thème des objets dérivés pour les ONG.]

Article écrit le 05/08/2009 par Laure Berthon Article de la rubrique : Etudes de cas

Au cours des trente dernières années, le secteur humanitaire a connu de profonds bouleversements. Le nombre d’organisations et d’associations a explosé, et grâce à cela, les missions se sont multipliées partout dans le monde.

L’essor des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) a contribué à faire de la planète un immense village : le concept de mondialisation de la solidarité est apparu. Mais, pour pouvoir agir efficacement toutes ces organisations humanitaires ont besoin de moyens et, aujourd’hui, plus question pour elles de se limiter à récolter des fonds avec une petite corbeille et 2 ou 3 bénévoles.

D’incroyables idées ont vu le jour et on peut dire qu’il existe aujourd’hui un véritable marché de l’humanitaire sur lequel les organisations doivent développer des stratégies marketing innovantes pour pouvoir rester dans la course à la récolte de fonds et ainsi continuer leurs actions sur le terrain. Pour cela, elles ont de plus en plus recours à l’utilisation d’objets publicitaires. Un objet publicitaire peut être par définition n’importe quel objet à partir du moment où il est à l’effigie de l’association (c’est-à-dire qu’elle y appose son logo et/ou son nom). Le rôle premier de l’objet publicitaire pour toute association humanitaire est de collecter des fonds. Ces produits peuvent être vendus dans des catalogues, des grandes surfaces, des petits commerces, sur des stands ou dans la rue. Si de plus en plus d’associations humanitaires ont recours à l’utilisation d’objets publicitaires, c’est que leur efficacité sur le public visé a déjà fortement fait ses preuves.

action-humanitaire

Ces objets peuvent être commercialisés sous deux formes principales : Ils peuvent être vendus pour un prix fixe avec tout ou partie de la somme reversée à l’association. Ces produits, sont en général des produits utiles que les gens achètent « pour soutenir une bonne cause » puisqu’ils sont identiques à ceux fabriqués par des entreprises. Ils sont bien souvent proposés pour des actions ponctuelles. Parmi ces produits, beaucoup sont vendus en période de Nöel. Ils peuvent être offerts en échange d’un don. Dans ce cas, le produit sera un petit gadget d’une valeur minime (quelques centimes) qui n’aura bien souvent pas d’utilité en soit mais un fort impact promotionnel puisqu’il permet à l’association d’étendre sa notoriété et confère au donateur un sentiment d’appartenance à un groupe.

Récemment, l’Organisation Mondiale de la Santé a lancé un produit au profit des enfants d’Asie et d’Afrique. Ce produit promotionnel est un simple verre sur lequel figure la photo d’un enfant africain très maigre. Lorsque l’on remplit ce verre, par l’effet de la réfraction, l’enfant grossit. Ce verre est un symbole visant à montrer que si un enfant a accès à l’eau potable, sa santé s’améliorera. Ce verre a permis de récolter pas moins de 13 850 € en une journée. Un groupe de Scouts de France a financé son voyage humanitaire au Sénégal par la vente de bracelets en silicone. La vente de ces bracelets a partiellement financé des interventions d’animations et de soutien scolaire auprès d’enfants, et une aide à la construction d’un réfectoire dans une école au Sénégal. bracelet silicone Sri Lanka Le bracelet silicone est un excellent produit promotionnel largement utilisé par les associations humanitaires car il est visible et confère un sentiment d’appartenance à un groupe. Le concept de n’est pas apparu du jour au lendemain. Il est le fruit d’une constante évolution des comportements, de la technologie et des attentes des donateurs. Grâce aux techniques marketing héritées des techniques commerciales, de nombreuses associations récoltent aujourd’hui 10 à 20 fois plus de dons qu’il y a quelques années. De nouvelles idées très innovantes et originales voient le jour, incitant les associations à travailler sur le développement de nouveaux concepts marketing, main dans la main avec des agences de communication et des entreprises.

Publicités

4 réflexions sur “L’objet publicitaire : source de financement pour les associations humanitaires

  1. L’objet publicitaire peut-être une source de financement pour les associations et ONG, via des goodies dont le prix permet d’apporter des fonds. De notre coté, nous avons choisi d’impliquer les entreprises au moment de leur commande. Un pourcentage du chiffre d’affaires est reversé à des associations partenaires. Si cela vous intéresse, je vous invite à consulter notre page http://cadoetik.com/philosophie/engagement/

  2. Bonjour,

    Ca fait bizarre de trouver un partie de mon mémoire sur votre blog. Je suis touchée, merci beaucoup.
    Puis-je vous demander comment vous l’avez obtenu? Est-il disponible à l’université?
    Que faites-vous dans la vie? D’où vient votre intérêt pour tout cela…
    J’attends avec impatience votre réponse.

    Laure

    • Bonjour Laure,

      comme indiqué en haut de l’article, ma source est un blog vous citant comme auteure de l’article ! Je ne saurais répondre pour l’université…
      Pour ma part je suis communicante de formation travaillant dans le milieu associatif / communautaire et en développement, au Québec actuellement. Et vous, que faites vous depuis la rédaction du mémoire ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s