No Basm

No Basm est une initiative lancée par Handicap International en 2004. Jusque là l’association cherchait à prévenir les dégâts causés par les mines, mais a élargi son action aux Bombes À Sous-Munitions.

Voici le texte de présentation de lancement de cette campagne, retrouvez toutes les évolutions sur le site Internet.

Handicap International lance une campagne multicanal

Publié le 20/07/2004
Source : Handicap International

La nouvelle campagne de Handicap International marque une rupture dans la communication de l’association, en s’appuyant sur un dispositif centré sur l’Internet et un graphisme fort, pour s’adresser à un nouveau public.
L’association invite les directeurs artistiques d’agences et le grand public à la soutenir en mettant leur créativité au service de la lutte contre des armes barbares.

« Les bombes à sous-munitions, des mines antipersonnel qui ne disent pas leur nom »

Handicap International est connue pour son engagement contre les mines antipersonnel. Elle entend cette année faire connaître l’existence d’armes ayant les mêmes effets, les bombes à sous-munitions, et mobiliser l’opinion pour obtenir la fin de leur utilisation.

Un dispositif moderne et interactif

Pour que le public et particulièrement les jeunes puissent s’approprier et porter ce nouveau combat, l’association et l’agence lyonnaise MGA – partenaire de Handicap International depuis 14 ans – ont fait le choix d’une rupture dans leur communication. Cela passe tout d’abord par un graphisme choc, hors des cadres traditionnels de l’humanitaire, aisément mémorisable, et cohérent avec les codes graphiques de la tranche d’âge visée. Le visuel blanc sur fond noir représente une bombe à sous-munitions, en forme de tête de mort, qui se disperse au-dessus d’une ville endormie. Il synthétise un message complexe, permettant de comprendre instantanément le fonctionnement des bombes à sous-munitions.

L’autre choix stratégique novateur est celui de systématiquement renvoyer le public vers un site Internet (www.sousmunitions.org). Toutes les informations nécessaires y sont disponibles et régulièrement actualisées. Un véritable kit de mobilisation permet à chacun d’être l’ambassadeur de ce combat : en diffusant largement par e-mail le film de la campagne en animation Flash, en imprimant des flyers pour les distribuer, et, bien sûr, en signant la pétition pour l’interdiction des sous-munitions. Cette interactivité est renforcée par l’invitation faite aux professionnels (directeurs artistiques, graphistes…) comme aux amateurs de créer de nouvelles affiches « Pour dire non aux sous-munitions ! ». Les projets envoyés à l’association seront mis en ligne et permettront de renforcer l’émulation de ces créatifs bénévoles.

Plus classiquement, la campagne sera relayée par voie d’affichage public et de presse, ainsi qu’à travers des spots diffusés au cinéma et à la télévision. Le premier point d’orgue de la campagne interviendra à l’occasion des 10èmes Pyramides de chaussures, organisées par Handicap International le 25 septembre dans 35 villes de France, également sur le thème de la lutte contre les sous-munitions. Dans le prolongement du succès de la campagne contre les mines Handicap International sensibilise l’opinion publique depuis 1992 à la question des mines antipersonnel.
Cette mobilisation est un succès : plus d’un million de Français ont signé la pétition « Pour une terre sans mines » et la France a fait partie du premier groupe d’Etats à interdire ces armes, en 1997.

Cette année, pour réussir la mobilisation contre les sous-munitions, Handicap International entend capitaliser sur les sympathisants déjà acquis à sa cause et atteindre une nouvelle cible de militants. Le pari de la campagne 2004, c’est que ce qui a été réussi contre les mines antipersonnel peut l’être aujourd’hui contre les sous-munitions.

Campagne « Les sous-munitions, des mines antipersonnel qui ne disent pas leur nom »:

– Agence : MGA
– Conception : Xavier du Crest
– Directeur de création : Louis
– Directeurs artistiques : Auguste et Louis
– Responsable commercial agence : Thibault di Palma
– Responsable annonceur : Emmanuelle Chardin
– Film d’animation Flash et site Internet : Webcastor

Déclinaison de la campagne :
– Affichage national : 3 000 affiches 4 x 3 m
– 8 000 affiches de type « Abribus » (120 x 176 cm)
– 15 000 affichettes 40 x 60 cm
– Cinémas : 1 film de 30 secondes – environ 200 salles en France.
– TV : 1 film de 25 secondes – diffusion sur chaînes nationales, régionales et câblées.
– Internet : bandeaux publicitaires diffusés sur le Web.
– Municipalités : environ 400 municipalités françaises soutiennent cette campagne, par la mise en place d’affiches (notamment dans les Abribus), la signalisation sur panneaux lumineux et l’insertion de l’annonce dans les bulletins municipaux, entre août 2004 et mars 2005.

Plan média :
– Affichage : juillet à octobre
– Cinéma : août et septembre
– TV : août et septembre

Remerciements

Cette campagne est le fruit de collaborations généreuses, à commencer par celle de l’agence lyonnaise MGA, qui réalise gracieusement les campagnes de communication de Handicap International depuis 1991.

Handicap International remercie les régies publicitaires des médias audiovisuels, les afficheurs et les organismes de presse, ainsi que les prestataires techniques ayant accepté de travailler gracieusement ou à prix coûtant. C’est le cas par exemple de Webcastor, jeune société lyonnaise composée d’anciens militants de Handicap International, qui a réalisé le film et le site Internet.

Tous contribuent au succès de cette campagne, pour un coût sans mesure avec son ampleur.

Toutes les campagnes de Handicap International sur Cassandria.

Publicités

Une réflexion sur “No Basm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s