Droits de l’Homme en Chine, Campagne Refusée

Droits de l’homme: la campagne que vous ne verrez pas

Source : le Figaro

Une campagne créée par l’agence TBWA a été jugée un peu trop brutale par l’ONG. Mais elle fait le tour du web, provoquant la colère des Chinois.

Des policiers chinois qui plongent la tête d’un suspect dans une piscine olympique. Une prisonnière dont la chaîne est reliée à des haltères aux couleurs des anneaux olympiques. Un dissident ficelé sur une cible de tir à l’arc sous le regard rieur d’un membre des forces de l’ordre. Tels sont les trois visuels d’une campagne créée gracieusement par le bureau parisien de l’agence TBWA pour la section française d’Amnesty International.

Les trois affiches font aujourd’hui le tour du web, du forum chinois anti-CNN.com, qui critique les médias occidentaux en général et cette campagne en particulier, au célèbre blog anglo-saxon BoingBoing.net, qui aurait plutôt tendance à applaudir la campagne. Mais vous ne la verrez pourtant jamais dans vos journaux. Explication : Amnesty France ne l’a finalement pas retenue. Les motifs de cette décision ? Selon Sylvie Haurat, directrice de la communication d’Amnesty, ces créations sortent des « guidelines » internationales, des consignes de communications fixées par Amnesty International qui préconisent de ne pas se montrer trop « agressif » ou « brutal ». Les trois visuels « ont provoqué un débat en interne », raconte-t-elle, interrogée par lefigaro.fr. Elle ajoute que, début juin, le tremblement de terre en Chine a décidé l’ONG à ne pas « porter » cette campagne. Une décision qui n’a rien d’exceptionnelle, selon l’ONG, dans le cas de travaux réalisés gratuitement pour son compte.

Problème : « entre temps, nous avions donné notre accord à TBWA pour l’inscription de la campagne aux Lions de Cannes », le concours qui récompense les meilleures créations publicitaires. Des visuels sont donc envoyés par TBWA au jury. Qui lui décerne finalement fin juin un Lion de Bronze. Un cadeau empoisonné : ce prix donne plus d’exposition à la campagne, et les visuels, qui ne sont pas des versions définitives (Amnesty évoque des problèmes de charte graphique et une mauvaise adresse du site web, .com au lieu de .org ou .fr), sont mis en ligne sur le site web des Lions. Selon la loi naturelle du web, ils s’en « échappent » très rapidement pour aboutir sur des sites spécialisés dans les créations publicitaires, puis sur des forums chinois, dont le plus virulent, anti-cnn.com. Certains internautes chinois réagissent aussitôt au son de « fuck France, fuck TBWA ». Un ressentiment habituel depuis le passage de la flamme olympique à Paris, et qui a rejaillit sur plusieurs entreprises françaises.

La mésaventure n’est d’ailleurs pas tout à fait inédite. La section slovaque de l’ONG avait ainsi demandé à l’agence Saatchi&Saatchi de créer une campagne sur le même thème, pour un résultat assez similaire. Destinée au public slovaque, la campagne se diffuse par le web, si bien qu’Amnesty France se verra demander des explications à ce sujet par quelques sportifs français.

« Cette campagne existe mais nous ne la diffuserons jamais », assure désormais Amnesty, qui souhaite préserver son message sur la nécessité de combattre pour les droits de l’homme après les JO, et accepte ce « mauvais côté » du web qui force les communicants à repenser leurs méthodes. Pour l’heure, l’ONG continue à mettre en avant d’autres spots créés eux-aussi par TBWA, dont « Signatures », qui a reçu un Lion d’argent en 2007, ou le tout nouveau « Ne restons pas muets face aux violences conjugales », avec les stars du grand écran Olivier Dahan, Clothilde Courreau et Didier Bourdon.

Publicités

Une réflexion sur “Droits de l’Homme en Chine, Campagne Refusée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s