La Réunion : Crise de santé médiatique

À propos des risques de « péjinformation », un exemple de mauvaise maîtrise de la communication à la santé

Une crise, ses impacts ; Une maladie angoissante, des messages alarmistes…

L’équipe du film “Home” au chevet du tourisme

Information relayée par les médias nationaux, visite de la ministre de la Santé avec à la clé, un message plutôt alarmiste, annulation du concert de Johnny Hallyday, cela commence à faire beaucoup pour l’IRT – l’Ile de la Réunion Tourisme. Inquiet de l’impact négatif que pourrait avoir la grippe A sur l’activité touristique, Pierre Vergès, en déplacement en Australie, a trouvé le temps d’envoyer ce message. “La Réunion pâtit une nouvelle fois d’informations disproportionnées relatives à la grippe A”. L’IRT n’a, selon le communiqué, jamais cessé “d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur les conséquences néfastes d’une médiatisation alarmiste sur le secteur du tourisme en particulier, et économique en général”. Malgré ces appels du pied, l’association estime qu’elle “n’a pas été entendue”. Elle regrette qu’”une fois de plus, la Réunion est mondialement reconnue et ce, sans fondement, comme une tête de pont de la grippe A”. Référence au fait que la Réunion avait déjà eu beaucoup de mal à se défaire de l’image négative provoquée par la crise sanitaire du chikungunya. “Ce n’est pas une épidémie qui a commencé à la Réunion et les victimes avaient malheureusement également d’autres pathologies”, expliquait hier Pierre Vergès, joint par téléphone.

Revenant sur l’épisode Johnny Hallyday, Pierre Vergès soutient qu’“après Johnny, d’autres (artistes) pourraient également annuler”. “Si le discours ne change pas, nous allons droit vers de graves difficultés. Nous nous dirigeons vers une nouvelle crise profonde dans le secteur touristique”, précise encore le communiqué. La grippe A n’a cependant pas été l’élément déclencheur de la crise du tourisme à la Réunion. Le secteur est en réelle perte de vitesse depuis le début de l’année. C’est dans ce contexte qu’une campagne de communication va démarrer en métropole à compter du 22 octobre, au moment du salon Top résa. Il s’agira essentiellement de spots publicitaires diffusés entre autres sur TF1 et Canal +, pour vanter “l’excellence et la qualité” de la destination Réunion. Une campagne d’envergure, réalisée par la société locale Factories et à laquelle a été associée l’équipe responsable du film écologique “Home”

T.L.

de Clicanoo

Publicités

Une réflexion sur “La Réunion : Crise de santé médiatique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s